Aperçu sur les motifs qui poussent les copropriétaires à changer de syndic

Le syndic joue un rôle important dans la gestion d’une copropriété. Il prend toutes les mesures nécessaires pour maintenir l’état du bien et il vielle également au respect des règlements instaurés par les copropriétaires. Toutefois, il arrive que cet intervenant soit remplacé avant la fin de son mandat. Voici les principales raisons qui expliquent cette situation.

Changement de syndic : les motifs fréquemment invoqués

Les copropriétaires mécontents des prestations fournies par leurs syndics sont nombreux en France. Les propriétaires reprochent souvent au gestionnaire de manquer de réactivité. En effet, il est fréquent que des travaux ne soient pas exécutés dans les délais ou que le mandataire ne procède pas au recouvrement des impayés. Toutefois, cette situation n’est pas forcement dû à l’incompétence du syndic. Certaines agences ont pris l’habitude de remplacer le responsable d’un bâtiment tous les deux ou trois mois. Ce changement fréquent ne favorise pas la continuité des ouvrages engagés. Ainsi, la faute est étroitement liée au fonctionnement de la société choisie par les copropriétaires.

Hormis les engagements non respectés, des honoraires exorbitants peuvent aussi motiver un changement de syndic. Une hausse des charges de gestion de la copropriété peut survenir avant la fin du mandat. Cette situation résulte souvent de l’ouverture d’un compte séparé. La majoration est justifiée dans la mesure où certains frais bancaires s’ajouteront à la facture. Cependant, cette augmentation est démesurée chez certains cabinets. Certains particuliers dénoncent également une surfacturation en cas de travaux. En réalité, les intervenants ne sont pas toujours méticuleux dans le choix des exécutants de ces ouvrages. Certains syndics ne prennent pas le temps de comparer les devis fournis par les maitres d’œuvre. Ce qui pousse les propriétaires à changer de syndic.

Lire  Sécurité de sa maison : 4 dispositifs indispensables

Trouver le bon syndic reste toutefois difficile d’autant plus si peu de professionnels répondent à l’appel d’offre. Afin de dénicher rapidement des propositions intéressantes, il est conseillé de consulter un comparatif de syndic de copropriété en ligne. Cette solution offre un gain de temps inestimable tout en accélérant la procédure. En savoir plus sur http://www.syndics.info/changer-de-syndic/.

Changer de syndic : comment faire le bon choix ?

Un changement de syndic exige une préparation minutieuse et une parfaite coordination des membres du conseil syndical. Ces derniers devront respecter les délais imposés par la loi, dès que la décision a été prise. Il faudra émettre un appel d’offres et examiner les propositions des soumissionnaires. Depuis l’adoption de la loi ALUR, les postulants sont tenus de fournir un contrat type. Ainsi, les décideurs comprendront bien plus facilement les services et les formules proposées. Lorsqu’un candidat aura été sélectionné, il ne reste plus qu’à le nommer au cours de l’assemblée générale avec l’approbation de l’assistance. La passation de mandat oblige l’ancien syndic à informer le nouvel arrivant sur les projets en cours. Une visite sera également organisée avant que l’intervenant prenne ses fonctions.

 

 

 

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *