Coliving : la nouvelle tendance de cohabitation

La cohabitation ou le coliving est une nouvelle variante d’offre locative qui combine à la fois la colocation et la location meublée. Très proche des aspirations actuelles de la population en matière de logement, cette tendance voit sa cote augmenter sans cesse. Particuliers, professionnels et entreprises se tournent vers cette solution en raison des multiples avantages qui s’y rattachent. Économie, confort et convivialité figurent au rang de ceux-ci. Si vous recherchez une offre de location en cohabitation, découvrez les différents aspects de ce concept.

Un concept pour concilier cohabitation et location meublée

Les spécialistes de l’immobilier créent aussi des innovations pour s’adapter aux modèles d’habitation désirés par leur clientèle. Le Coliving est la récente proposition mise sur le marché locatif à l’intention des clients qui sont intéressés par la cohabitation au sein d’un même logement.

Les caractéristiques de base de ce nouveau mode d’habitat

Le concept de coliving propose de vivre en colocation dans un espace meublé avec confort et de partager les charges qui y sont associées. Si vous ne souhaitez plus loger seul dans un appartement, les espaces partagés que rend disponible cette offre constituent une alternative parfaite. Pour l’instant, il impacte en partie le secteur de l’immobilier neuf. Les locataires cohabitent dans un logement aménagé de façon à rendre plus agréable la vie en collectivité.

Ce type d’habitation comporte également une cuisine de grande dimension, une salle de bains (parfois privative), une salle de sport, un jardin, un potager, une terrasse, etc. Compte tenu de la possibilité offerte de faire des économies tout en vivant dans un cadre communautaire, la plupart des jeunes l’ont adopté. Il s’agit par exemple des étudiants en migration dans d’autres villes pour cause d’études. Toutefois, les particuliers, les professionnels et les entreprises y voient un moyen pour s’installer convenablement et profiter pleinement de cette forme de colocation.

Lire  Vivre en colocation : mode d'emploi

Une colocation moderne et confortable

La vie en collectivité proposée par cette tendance trouve également ses origines dans deux autres facteurs. Il s’agit en premier des nombreuses évolutions qui sont venues améliorer la modernité des habitations offertes en location actuellement. Les services mis à disposition, comme une buanderie, des services de ménage à domicile, la maintenance du chauffage, sont des atouts de ce type de logement. L’installation d’équipements électroniques connectés et la disponibilité d’un débit internet performant ont également favorisé l’éclosion de ce mode d’habitation innovant. En somme, celui-ci allie cohabitation et confort maximal, ce qui n’est pas le cas des logements en colocation proposés jusqu’ici.

Une niche prometteuse pour les promoteurs immobiliers

Lancées dans l’hexagone depuis peu, les colocations meublées ne cessent de susciter l’intérêt des demandeurs de logements à louer. La demande est grandissante et les clients sont de plus en plus exigeants. Cette innovation constitue une niche pour les promoteurs à la recherche d’opportunités.

L’analyse des besoins du marché révèle l’existence de nombreux locataires prêts à louer de petites superficies. Parmi ceux-ci figurent en grande partie les étudiants. D’autres catégories de clients sont répertoriées, à savoir : les travailleurs en mobilité et les expatriés. Ceux dont les maisons sont en cours de construction constituent également de possibles cibles. La diversité de cette demande permet aux investisseurs immobiliers de construire des habitations avec de nouvelles configurations répondant aux besoins de chaque cible. Les promoteurs peuvent ainsi fournir des offres comprenant des espaces communs où se sentiront à l’aise aussi bien étudiants, expatriés que professionnels en déplacement.

Lire  Recherche de colocation en France

Par ailleurs, la faible disponibilité des colocations meublées avec tout le luxe qu’il faut est une raison supplémentaire pour investir dans une telle niche. De nombreuses personnes souhaitent emménager à plusieurs dans une location haut de gamme, mais ne trouvent pas satisfaction auprès des agences immobilières.

Le coût du logement en coliving reste de plus assez supportable grâce à l’option de partage des frais du loyer. L’investisseur est donc assuré de rentabiliser son produit et de réaliser des bénéfices à court terme.

Cohabitation : les atouts de cette nouvelle tendance

La cohabitation en logement confortable et équipé est une solution qui couvre des besoins restés jusqu’ici non satisfaits par les colocations classiques. Elle propose à cet effet plusieurs gammes de logements. Il s’agit d’une part de la formule logement neuf, offrant des services dignes des prestations d’un complexe hôtelier. Les résidences sont bâties avec une technologie sophistiquée et des designs ultramodernes. Trouver une maison d’un tel standing vous garantit par exemple un accès à la fibre optique, aux chaînes câblées, aux équipements hi-fi de dernière génération.

L’autre formule est destinée à un public plus modeste. Grâce à la mutualisation des charges d’habitation, vous pourrez trouver un logement à prix abordable dans une grande ville. La configuration spatiale est ici étudiée pour favoriser la création de liens communautaires. Les personnes en déplacement comme les étudiants et les voyageurs saisonniers apprécient cette formule permettant une acculturation rapide et moins de solitude. Enfin, le concept s’inspire également du coworking pour aménager des cadres de travail pour les travailleurs indépendants et les consultants.

Lire  Apartager.com s’approprie colocation.fr

Cette forme de cohabitation à plusieurs vous permet de résider dans des logements de luxe, équipés avec le meilleur des commodités modernes : électricité, eau, wifi, mobiliers, services de maintenance périodique, entretien régulier… Les formalités relatives à l’assurance sont également réglées par le propriétaire qui bénéficie en outre de plusieurs facilités fiscales. Une certaine flexibilité est prévue dans les contrats de bail, ce qui facilite des durées d’hébergement allant de la nuitée à quelques jours, semaines, voire plusieurs mois.

« »