Vivre en colocation : mode d’emploi

En location ou en colocation, l’atmosphère n’est jamais à l’abri de quelques orages, compte tenu de la difficulté de cohabitation avec d’autres personnes. Ajoutons à cela la nécessité de s’organiser pour le paiement des charges communes et autres entretiens. Voici quelques conseils permettant de bien vivre la colocation.

Choisir et non subir la colocation

Avant de s’embarquer dans la colocation, il faut bien sélectionner le logement et les personnes qui partageront leur quotidien avec vous. Cela passe par de nombreuses visites et des comparaisons sur les critères qui vous semblent les plus importants (caractère, partage d’espace, composition du foyer, etc.).

Savoir partager

Le partage avec les colocataires consiste en premier lieux à savoir communiquer. Donnez votre avis sur l’organisation et le fonctionnement de votre colocation et, en retour, sachez écouter votre colocataire. Il ne faut pas laisser les problèmes s’accumuler. De plus, il ne faut pas que la colocation privilégie l’un ou l’autre des colocataires.

Outre la communication, la colocation exige également le partage équitable des charges. Il s’agit non seulement du loyer, mais également des autres dépenses communes telles que l’électricité, les travaux d’entretien, le forfait internet, etc. Il est pratique de noter les dépenses par écrit et de régler le partage à la fin du mois.

Délimiter des règles

Dans la vie en colocation, il est conseillé de définir d’un commun accord les tâches confiées à chacun. Pour la modalité, à vous de voir : tour rotatif, planning de corvées, tâches fixes, etc. A cela s’ajoutent les autres engagements sur ce qui est permis et pas permis de faire. C’est ici que la colocation entre étrangers est plus pratique que celle entre amis, dans la mesure où l’on est plus disposé à respecter les règles. Aussi, il faut respecter la différence de l’autre ce qui rime avec tolérance.

Lire  Caution de loyer, et si le propriétaire réclame plus d’un mois de loyer ?

Préserver l’intimité

Les colocataires doivent veiller à ce que leur intimité ne soit pas ébranlée par la vie commune. Vous disposez pour cela d’un espace privé dont vous seul êtes le maitre et où vous pouvez vous retirer à tout moment.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *