Tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation d’une toiture

Tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation d’une toiture
17 Oct
6:26

La toiture occupe une place très importante dans une maison. Elle est formée par un ensemble de divers éléments à savoir la charpente, l’écran sous toiture, la ventilation, la couverture, l’évacuation d’eau et les différentes ouvertures. Cette partie de l’habitation représente la plus grande source de perte thermique. C’est ainsi qu’il est impératif de réaliser des travaux d’isolation thermique pour éviter tout gaspillage d’énergie.

Principe d’une isolation de toiture

Une isolation de toiture comporte plusieurs étapes à effectuer dont le principal est l’identification et la réparation de l’infiltration d’eau ainsi que l’isolation des combles. Il est impératif de détecter les éventuelles fuites d’eau pour ne pas avoir de problèmes au niveau de l’isolation. Toutes sources d’humidité qui risquent de dégrader les isolants doivent être enlevées.

En principe, une isolation de toiture est une action intéressante. Avec l’utilisation des matériaux minérales, des panneaux et des synthétiques, elle contribue à la protection de la planète. Ces matériaux ont pour tâche d’encloisonner les combles et d’empêcher les échanges de vent dans la toiture. Cette technique permet la déperdition de 30% d’air chaud qui monte dans les combles et améliore le confort thermique et phonique de l’habitation.

Pour poser les isolants dans la toiture, il est préférable de faire réaliser les travaux par des spécialistes. Comme c’est un travail en hauteur et plus compliqué, il faut des compétences particulières, de l’expertise, une connaissance préalable en isolation thermique et en système de combles. Il faut également avoir une bonne condition physique.

Pour information, réaliser une isolation de toiture nécessite une préparation budgétaire et une demande de devis isolation toiture sûre et fiable. Il est donc essentiel de bien choisir les entrepreneurs qui sont chargés d’effectuer les travaux.

Isolationde la toiture : une priorité pour éviter les variations de température

Le toit est la plus grande partie de la maison en contact avec l’extérieur. S’il est mal isolé, il totalise une perte thermique de 30%. Il laisse entrer la chaleur en été et le froid ainsi que l’humidité en hiver. Pour consommer plus d’énergie et assurer le confort des occupants de la maison en toute saison, il suffit d’isoler la toiture. Ce genre de travaux permet de limiter les variations de température et de protéger le toit des conditions climatiques. On peut ainsi affirmer que le toit bien isolé peut durer plus longtemps qu’un toit non-isolé.

Lire  Idées DIY pour illuminer vos nuits d'été à la terrasse

Après, effectuer des travaux d’isolation thermique au niveau de la toiture permet également de réaliser d’importantes économies, rapidement et sur le long terme. Effectivement, tant que la perte thermique sera réduite, les besoins en chauffage ou en ventilation seront ainsi moins importants. On peut économiser dans ce cas de l’énergie et d’argent.

Par ailleurs, il est important de savoir que grâce à un toit bien isolé, l’environnement sera préservé. Moins d’énergie primaire est nécessaire pour assurer le confort des occupants de la maison.

Les procédés d’isolation de la toiture

Pour isoler une toiture, on peut choisir entre différents procédés. On cite en premier lieu, une isolation par l’extérieur. Cette méthode permet de faire des économies sur la facture jusqu’à 25%. Elle a aussi l’avantage de ne pas perturber la partie habitable de la maison ni ses occupants. Comme les travaux se passent à l’extérieur et sont installés sous la couverture, ils deviennent particulièrement intéressants lorsqu’il s’agit d’aménager les combles. Puis, on peut choisir les panneaux de sarking. Ces derniers sont faciles à manipuler. Les jonctions seront facilitées grâce à leurs traits de coupe et de rainures en trapèze. Cette solution a l’avantage d’être légère et affiche une résistance thermique égale aux isolants traditionnels. Les panneaux se posent directement sur chevrons.

Par la suite, on a la technique du confort global thermique et acoustique. Celle-ci associe trois produits à savoir un isolant réflecteur respirant avec écran HPV, un bois isolant en fibres de bois, et un pare-vapeur/air réflecteur. Ceux-ci doivent avoir une épaisseur optimisée de 15 cm. Après, pour isoler une toiture, il est également possible d’opter pour le panneau isolant. Ce dernier est constitué d’un parement réfléchissant. Selon la méthode sarking, il apporte un excellent confort thermique pendant la saison d’été.

Lire  Déco : associer un style de mobilier à une génération

Outre ceux-ci, les panneaux de toiture autoporteurs peuvent être également utilisés pour isoler une toiture. Ces derniers ont l’avantage de gagner du temps et du confort. Comme ils sont posés à l’extérieur, il est possible de rester dans la maison pendant les travaux. La pose sera directement sur la charpente. Enfin, on peut opter pour la méthode de plaque isolante. Sur une épaisseur de 130 mm, elle intègre un écran de sous-toiture HPV. Ce procédé a l’avantage de parfaire l’étanchéité à l’eau, à l’air et au vent.

Les matériaux d’isolants de toiture

Qu’on souhaite isoler un toit existant ou le faire lors d’une rénovation de toiture, le choix des matériaux est essentiel. On cite les matières synthétiques qui sont le polyuréthane, le polyisocyanurate et le polystyrène extrudé. Il existe aussi les matières minérales qui sont la laine de verre et la laine de roche. Enfin, on peut trouver les matières naturelles à savoir le chanvre et l’ouate de cellulose. Tous ces matériaux d’isolants ont chacun leurs caractéristiques et leurs avantages.

Lors de l’achat des isolants, il faut vérifier s’ils possèdent une étiquette d’efficacité thermique. Celle-ci atteste leur conformité à la directivité européenne relative aux produits de construction.

Les aides financières dans les travaux d’isolation d’une toiture

Lorsqu’on prévoit d’effectuer des travaux d’isolation d’une toiture, l’Etat accorde des aides et des subventions aux propriétaires. Elles sont de différentes sortes en fonction des matériaux isolants, de la durée des travaux mais surtout selon les techniques d’isolation. Ces aides sont entre autres le crédit d’impôt pour la Transition Energétique ou CITE, les aides de l’ANAH, le TVA à taux réduit et l’éco-prêt à taux zéro. Le premier permet au propriétaire de réduire une partie de ses dépenses d’équipements et de main d’œuvre. Pour obtenir cette aide, le montant des dépenses ne doit pas dépasser plus de 8 000 euros. Puis, les travaux doivent être réalisés par des professionnels, les logements doivent être achevés depuis plus de deux ans et correspondre au logement principal.

Lire  Les meilleures rénovations pour rendre votre maison plus écoénergétique

Puis, en ce qui concerne l’ANAH ou Agence nationale de l’habitat, elle propose des aides jusqu’à 50 % du prix des travaux. Pour cette aide, des critères doivent être respectés. Les dépenses ne doivent pas excéder les 1 500 euros. Les travaux ne doivent pas commencer avant la demande de subvention. Par la suite, pour le TVA à taux réduit, cela concerne les  dépenses de main d’œuvre et les fournitures utilisées dans les travaux d’isolation d’une toiture. Pour bénéficier de cette aide, les travaux doivent être obligatoirement réalisés par un professionnel. Les logements concernés par cette aide doivent être construits depuis plus de deux ans que ce soit des propriétaires, locataires ou occupants qui y habitent et demandent un financement.

Enfin, la dernière aide concerne l’éco-prêt à taux zéro. Ce dernier est destiné à financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments. Afin de bénéficier de ce financement, trois types de travaux sont éligibles à savoir les travaux qui permettent d’atteindre une performance énergétique globale minimale du logement, les travaux de réhabilitation de systèmes d’assainissements non collectifs et les différents travaux d’isolation tels que les murs, les toitures, les portes et les parois vitrées.

 

 

 

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *