Avantages et inconvénients de la loi Pinel

Avantages et inconvénients de la loi Pinel
20 Nov
3:49

La loi Pinel offre des avantages fiscaux. Cela est, en effet, prouvé avec le succès de ce dispositif et les nombreux investissements locatifs effectués. Mais cette défiscalisation est-elle si avantageuse que ça ? La loi Pinel, ne cache-t-elle pas des inconvénients ? Voici les atouts et les risques d’acquérir un bien immobilier avec ce dispositif.

 

Les conditions pour bénéficier de la loi Pinel

 

La loi Pinel permet l’achat d’un bien immobilier tout en obtenant une fiscalité avantageuse. Vous avez, en effet, une réduction d’impôt en permettant la location dans des zones sélectionnées.

Certaines conditions sont toutefois à respecter pour profiter de la Loi Pinel :

 

  • L’acquisition du bien doit être effectuée entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2019. Cependant, le dispositif Pinel est étendu jusqu’au 31 décembre 2021 pour les logements éligibles situés dans les zones B1, A et A bis.

 

  • La location doit se dérouler pendant au moins 6 ans, avec la possibilité d’augmenter de 9 et 12 ans.

 

  • Le logement doit être neuf ou ancien qui sera par la suite rénovée.

 

  • L’investissement doit se faire dans la zone délimitée par la loi Pinel.

 

  • Le logement doit respecter les normes énergétiques et thermiques BBC 2005 ou RT 2012 (bientôt remplacée par la RT 2020).

 

  • L’investissement locatif ne doit pas dépasser deux logements par an pour un montant maximum de 300 000 €.

 

  • Le prix au m² est plafonné à 5 500 €.

 

  • Le propriétaire s’engage à respecter le plafond du loyer selon la zone dans laquelle est situé le logement.
Lire  Rénovation énergétique : UFC-Que Choisir critique les diagnostiqueurs DPE

 

  • Le plafond des ressources du locataire est à considérer pour le calcul du loyer.

 

  • La location peut se faire auprès des descendants ou des ascendants, s’ils n’appartiennent pas au même foyer fiscal.

 

  • Le plafonnement des niches fiscales est de 10 000 € par an.

 

Les avantages de la loi Pinel

 

Parmi les nombreux avantages que permet le dispositif :

  • La réduction d’impôt : si vous louez effectivement 6 ou 9 ans, vous gagnerez 2 % par an pendant la durée optée. Ainsi, vous bénéficiez de 12 % de réduction pour 6 ans, et de 18 % de réduction pour 9 ans. Si vous louez 12 ans, vous avez le droit à 21 % de réduction d’impôt, soit 18 % pendant 9 ans, et 3 % les 3 dernières années.
  • La possibilité de louer à votre famille : la seule condition est que le futur locataire soit hors du foyer fiscal et qu’il ne demande pas l’aide au logement (APL).
  • L’investissement est accepté facilement à la banque grâce à la sécurité du dispositif. De plus, vous n’êtes pas obligé de mettre un apport personnel et un taux attractif vous sera proposé.
  • Se constituer un patrimoine immobilier. Au terme de la période légale de location, vous faites ce que vous souhaitez de votre logement. Vous pouvez le vendre et toucher une plus-value, y habiter ou tout simplement continuer de le louer.

 

Les inconvénients de la loi Pinel

 

Si vous êtes fortement imposés, ce n’est pas un dispositif si avantageux que ça. En effet, le plafond de réduction de 10 000 € n’attire pas toujours les plus aisés. Il existe néanmoins d’autres façons pour faire plus d’économies d’impôts. Ensuite, la loi Pinel ne permet pas le report d’économies d’impôts, ce qui peut défavoriser l’investisseur.

Lire  Tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation d’une toiture

 

L’autre risque est d’avoir un mauvais locataire. Il peut malheureusement rencontrer des difficultés financières. Pour le propriétaire, c’est donc l’aléa des impayés et d’un retard de paiement de loyers qui peuvent être mis en cause. Prenez donc toutes vos précautions pour le choix du locataire.

 

Sachez qu’il existe des compagnies d’assurances qui offrent des garanties locatives pour éviter ce gros inconvénient. Enfin, le dernier désavantage, c’est la zone géographique. Pour une bonne rentabilité, vous devez acquérir votre bien dans une ville où le prix au m² n’est pas trop élevé. Vous devez donc être vigilant à l’emplacement et à la qualité de votre futur bien immobilier

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *