QUELQUES CONSEILS POUR ENTRETENIR SA CHEMINEE

QUELQUES CONSEILS POUR ENTRETENIR SA CHEMINEE
25 Nov
3:38

Les cheminées ont besoin d’un entretien régulier, c’est connu. Son entretien augmentera considérablement sa durée de vie, optimisera ses performances de chauffage, mais surtout, cela évitera le risque d’incendie. Comment faire alors pour bien entretenir sa cheminée ? Voici quelques actions simples que vous pouvez faire pour entretenir votre cheminée qui vous assurera un bon chauffage.

The open log fire in the living room at La Quinetière

Nettoyez de temps en temps votre cheminée

Nettoyer une cheminée dépend du type de cheminée que vous avez. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur pour savoir si votre cheminée nécessite un traitement particulier. En général, nettoyer une cheminée consiste à :

  • Nettoyer le foyer de la cheminée : Enlevez les cendres par un aspirateur, frottez avec une brosse mouillée avec de l’eau et un détergent puis rincez bien.
  • Nettoyage de la vitre pour les foyers fermés : Au moins une fois par semaine, nettoyez la vitre par du vinaigre blanc ou par un simple chiffon mouillé avec une lave vitre.
  • Nettoyez la plaque qui peut se rouiller au fil du temps.

Ne pas oublier d’enlever les cendres

La plupart d’entre nous négligent les cendres générées par les bois. Contrairement aux poêles à granulés, une cheminée classique génère beaucoup de cendres. Or ces derniers causent une mauvaise combustion et peuvent changer la forme de la grille d foyer. N’oubliez pas donc, d’enlever les cendres. Pour se faire, vous pouvez parfaitement utiliser un aspirateur pour enlever tous les cendres ou au moins une balayette. Sans cendre, Il sera plus facile d’allumer les bois et de nettoyer le foyer de la cheminée.

Lire  Combien peut coûter l'aménagement d'un jardin ?

Effectuez régulièrement le ramonage

Il faut savoir que le ramonage est une obligation par arrêté municipal car c’est le manque de ramonage qui cause le plus d’incendie. C’est souvent après une saison de chauffe que le conduit de fumée est le plus encrassé. L’accumulation de suie et de goudrons inflammable peut causer de graves incendies mais aussi des intoxications dues au monoxyde de carbone. Vous devez alors effectuer un ramonage au moins deux fois par an. Un ramonage en début de saison de chauffe et un autre à la fin.

Qui plus est, si vous faites appel à un professionnel pour effectuer le ramonage, il vous donnera un certificat de ramonage. En cas de besoin ou en cas d’accident, vous pouvez montrer à votre assurance que vous êtes certifié.

Choisissez les bons bois et évitez de brûler n’importe quels bois

Il est évident que tous les bois ne sont pas faits pour réchauffer votre maison. Les bois les plus adaptés pour une cheminée sont les bois feuillus comme les bois de chêne ou de hêtre. Grâce à leur densité dense, vous aurez une combustion plus longue. Ils encrassent moins aussi le foyer et le conduit de fumée. Brûlez des bois secs et propres parce que les bois humides dégagent beaucoup trop de fumées et encrassent rapidement les conduits.

Évitez de brûler des bois traités, résineux, peint ou qui contiennent du verni comme la mélamine ou les meubles. La longévité de votre cheminée sera énormément réduite à cause de leur combustion irrégulière et dangereuse. Souvenez-vous aussi qu’une cheminée n’est pas un incinérateur donc, évitez d’y jeter n’importe quoi (papier, carton, emballage plastique,…)

Lire  Tout savoir sur le fonctionnement de la SCPI de rendement
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *