La RGE revisitée et améliorée pour atteindre des chiffres record en rénovation énergétiques

François Hollande a déclaré que le gouvernement visait 500.000 logements concernés par la rénovation énergétique d’ici 2017. Cet objectif s’inscrit dans le plan de rénovation énergétique de l’habitat, qui a été dévoilé au grand public au mois de mars 2013. D’après ce document, la rénovation énergétique devrait faire réaliser aux ménages une économie de 38 % sur les dépenses en énergie.

Le gouvernement a par la suite lancé au mois de septembre 2013 un service public dénommé J’éco-rénove, j’économise. Il s’agit plus précisément d’une plateforme qui servira d’antenne de communication et de conseil pour les Français par rapport à la maison écologique, pour que ces derniers soient encouragés de lancer des travaux de mise aux normes au niveau de l’énergie du bâtiment. Afin de réaliser l’objectif optimiste du Président François Hollande, cette sensibilisation et ce conseil étaient nécessaires, en plus du soutien financier de l’Etat. Mais il sera également indispensable d’assurer une montée en compétence des artisans et des professionnels du BTP, afin d’atteindre cet objectif de 500.000 rénovations énergétiques d’ici 2017.

En fait, les professionnels du bâtiment et les artisans se sont vus attribuer en 2011 la qualification RGE pour les travaux de rénovation énergétique, afin de faciliter leur identification. Aujourd’hui, cette qualification RGE a été mise au goût du jour, et a été renommée Reconnu Garant de l’Environnement au lieu de Reconnu Grenelle de l’Environnement comme elle l’était auparavant. Il faut reconnaître toutefois que le développement des qualifications a été soutenu par l’expansion du marché de l’éco habitat et de la performance énergétique des bâtiments, et ce à travers les améliorations des normes règlementaires. Ainsi, les entreprises qui ont reçu la qualification RGE seront plus facilement reconnaissables par les particuliers qui ont des travaux à effectuer.

Lire  Ce qu’il faut savoir sur la SCPI de rendement

Toutefois, il existe un grand nombre de qualifications, ce qui rend le choix assez difficile parfois. L’on peut par exemple retrouver des signes de qualité qui ne sont pas vraiment règlementés, alors que d’autres ont été attribués par des organismes accrédités dans le domaine de la certification, comme le Comité Français d’accréditation ou COFRAC. Ainsi, l’une des priorités est donc d’harmoniser et de renforcer les signes de qualité qui existent, afin de mettre en exergue les compétences des artisans et des professionnels du bâtiment qui exercent selon les normes d’économie d’énergie et d’éco habitat.

le d’assurer une montée en compétence des artisans et des professionnels du BTP, afin d’atteindre cet objectif de 500.000 rénovations énergétiques d’ici 2017.

En fait, les professionnels du bâtiment et les artisans se sont vus attribuer en 2011 la qualification RGE pour les travaux de rénovation énergétique, afin de faciliter leur identification. Aujourd’hui, cette qualification RGE a été mise au goût du jour, et a été renommée Reconnu Garant de l’Environnement au lieu de Reconnu Grenelle de l’Environnement comme elle l’était auparavant. Il faut reconnaître toutefois que le développement des qualifications a été soutenu par l’expansion du marché de l’éco habitat et de la performance énergétique des bâtiments, et ce à travers les améliorations des normes règlementaires. Ainsi, les entreprises qui ont reçu la qualification RGE seront plus facilement reconnaissables par les particuliers qui ont des travaux à effectuer.

Toutefois, il existe un grand nombre de qualifications, ce qui rend le choix assez difficile parfois. L’on peut par exemple retrouver des signes de qualité qui ne sont pas vraiment règlementés, alors que d’autres ont été attribués par des organismes accrédités dans le domaine de la certification, comme le Comité Français d’accréditation ou COFRAC. Ainsi, l’une des priorités est donc d’harmoniser et de renforcer les signes de qualité qui existent, afin de mettre en exergue les compétences des artisans et des professionnels du bâtiment qui exercent selon les normes d’économie d’énergie et d’éco habitat.

Lire  Idées pour avoir un coin lavage efficace

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *