Rénovation énergétique : UFC-Que Choisir critique les diagnostiqueurs DPE

Que valent réellement les professionnels de l’efficacité énergétique, habilités à réaliser des travaux de rénovation dans les bâtiments ? Telle est la question que s’est posée UFC-Que Choisir, dans une enquête menée entre mars et avril. Les résultats ne parlent pas franchement en faveur des diagnostiqueurs. Découvrez les résultats complets de cette enquêté pour les abonné d’UFC-Que Choisir

Quand UFC-Que Choisir met à l’épreuve les diagnostiqueurs…

En proie à une hausse constante du prix de l’énergie, les ménages français consacrent de plus en plus d’argent aux travaux visant à améliorer les performances énergétiques de leur logement comme la montré DPE france. Beaucoup de foyers s’interrogent toutefois vers quel professionnel qualifié et fiable se tourner pour réaliser ces travaux selon les normes de performance énergétique en vigueur… et bénéficier ainsi des aides financières de l’État .

L’association UFC-Que Choisir a mené une enquête dont le but est d’évaluer le niveau de qualification globale des professionnels de l’efficacité énergétique. Entre mars et avril, l’association a demandé à 34 diagnostiqueurs de mesurer le rendement énergétique de 5 maisons, puis de formuler des recommandations de travaux en fonction des résultats obtenus. Les devis préconisés par ces professionnels ont par la suite fait l’objet d’une analyse détaillée d’un expert indépendant.

Sur les 29 professionnels s’étant déplacés, à peine un peu plus de la moitié a visité en entier l’ensemble des bâtiments en question. Autre constat, seuls 8 rapports exhaustifs et personnalisés concernant la performance énergétique des maisons ont été remis aux propriétaires. Parmi les 23 diagnostiqueurs ayant dressé des recommandations écrites de travaux, un seul s’est intéressé aux trois postes incontournables à toute rénovation énergétique, à savoir la production de chaleur, la ventilation et l’enveloppe. Les estimations financières des travaux sont par ailleurs présentées en coûts bruts, sans mention aucune des aides gouvernementales ou départementales accessibles aux propriétaires.

Lire  Idées pour avoir un coin lavage efficace

Une refonte totale du système souhaitée

Selon UFC-Que Choisir, même si ces défaillances ne peuvent être obligatoirement étendues à l’ensemble des prestataires de l’efficacité énergétique, d’importants changements doivent être effectués dans ce domaine. Ces manquements laissent en effet entrevoir l’échec du système actuel d’aide en matière de rénovation. Si les diagnostiqueurs censés fournir des recommandations de travaux fiables et des conseils financiers intelligibles ne remplissent pas correctement leurs rôles, qui d’autres pourraient le faire ?

Pour combler ces lacunes, l’association de consommateurs propose de s’attaquer sur le fond du problème, à savoir la formation et la qualification des professionnels de la performance énergétique. Dans une guidance adressée au ministre de l’Écologie, l’UFC-Que Choisir suggère une refonte globale du système d’aide à la rénovation axée sur trois points. Le premier concerne le renforcement du contrôle de la garantie « RGE » et de la formation des professionnels du diagnostic immobilier.

La seconde étape porte sur la constitution d’une nouvelle filière, visant à former des experts indépendants aptes à coordonner les travaux, tout en accompagnant les consommateurs tout au long du processus de rénovation. Le dernier changement vise le système d’aides à la rénovation, qui doit prendre en compte les avancées réelles en matière de rendement énergétique et introduire de nouvelles complémentarités entre les différentes subventions.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *