Le chauffage au fioul en baisse de popularité chez les ménages français

Le chauffage au fioul en baisse de popularité chez les ménages français
26 Avr
3:05

Le chauffage au fioul n’a plus le vent en poupe. Pourtant, il concerne encore près de 3,5 millions de logements en France. Chaque année c’est le même constat, beaucoup de ces français qui ne ce sont pas encore reconvertis veulent trouver une alternative à leur chaudière à fioul.

Pourquoi changer sa chaudière au fioul ?

La chaudière au fioul ne fait plus bonne figure auprès des ménages français. L’appareil vieillit et le remplacer par un autre système de chauffage, voire même changer de source d’énergie devient plus que nécessaire. En plus d’être une énergie fossile, le fioul est le plus onéreux des combustibles. Son prix, très peu stable, est relié à celui du pétrole. Son prix connait une montée fulgurante pourtant il est considéré comme trop polluant. Le fioul n’est plus alors une solution d’avenir.

De plus, la chaudière à fioul nécessite un entretien obligatoire. Son nettoyage dure environ une heure et demi selon le cas et passe obligatoirement par les étapes suivantes : la vérification du bon fonctionnement de l’appareil, la vérification des émissions polluantes, l’évaluation du rendement énergétique de l’installation, le nettoyage des éléments de la chaudière et les conseils du professionnel.

Les alternatives aux chaudières à fioul

Pour remplacer la chaudière au fioul, on se tourne vers des chaudières qui peuvent assurer le confort de la maison avec des coûts plus bas, permettant de réaliser une économie d’énergie et qui présente un meilleur rendement mais qui impacte également sur l’environnement.

Les professionnels conseillent alors de privilégier les chaudières à énergie renouvelable telles que la chaudière à bois granulés, la chaudière à bûches ou pompe à chaleur air-eau. Si la maison est raccordée au système de gaz de la ville, il est préférable d’opter pour une chaudière à gaz à condensation dont le coût d’installation est faible. Elle fonctionne au gaz naturel ou au gaz propane, et présente l’avantage d’être flexible d’utilisation. Si la maison est éloignée du système de gaz de la ville, il est conseillé d’opter pour la chaudière  à bois ou encore  la pompe à chaleur air-eau. La chaudière bois est l’option à prendre pour devenir moins dépendant de l’énergie fossile et le bois est l’énergie la moins chère du marché.

Lire  Tout ce que vous devez savoir sur l’électricité verte Qu’est-ce que l’électricité verte ?

Pour éviter les contraintes lors de l’approvisionnement en combustible, on préfère la chaudière à granulés. Quant à la pompe à chaleur, il assure à la fois le chauffage en hiver et la climatisation en été.

De nombreuses alternatives se présentent donc pour remplacer la chaudière au fioul, et permettent de réaliser des économies d’énergie sans avoir recours à de grands travaux.

Comment changer la chaudière à fioul ?

Le fioul est de moins en moins apprécié pour son prix régulièrement en hausse et son important impact sur l’environnement.

Pour remplacer la chaudière à fioul, il faut prévoir le budget nécessaire et régler la question de l’emplacement de la nouvelle installation qu’on aurait choisie parmi les différentes alternatives. Pour remplacer la chaudière à fioul par la chaudière à granulés, il n’y a pas besoin de toucher à l’installation. Cependant, la chaudière devra être remplacée car les combustibles utilisés sont différents. Il faudra envisager la disposition et penser à l’emplacement pour le stockage des combustibles. Si l’on se décide à opter pour la chaudière à gaz, le matériel peut être installé soit au sol, soit dans une version murale. Au vu de la nature du combustible à utiliser, faire appel à un professionnel pour l’installation est vivement recommandé.

Il est à noter que le gouvernement encourage de remplacer les chaudières à fioul en attribuant des aides et des primes à la conversion.

 

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *