Logements sociaux : une année 2011 exemplaire

D’après le secrétaire d’Etat au Logement Benoist Apparu et la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, l’année 2011 a été exemplaire avec 124 028 logements locatifs sociaux financés », ce qui porte le total « à plus de 600 000 » sur l’ensemble des cinq ans (2008-2012). M. Apparu d’ajouter que « la France sera en 2012 le premier producteur de logements en Europe avec un total au dessus de 400 000 ».

Toujours selon lui, lors d’une conférence de presse après une communication au conseil des ministres consacrée au logement social, « la jauge annuelle de financement de logements sociaux devrait se situer autour de 120 000 à 130 000 par an au cours des 10 prochaines années ». Quant au nombre de mises en chantier de logements sociaux, qui ont commencé à sortir de terre en 2011, il devrait se rapprocher de celui de 2010, soit 97 400 dont 77 000 HLM neufs, le reste étant des reconstructions de bâtiments réduits, des foyers de jeunes travailleurs et des résidences étudiantes.

En parlant de logements HLM, le gouvernement veut poursuivre son effort et veut surtout que les HLM construisent « davantage de grands logements pour loger des familles nombreuses, et davantage de petits logements de type studio ou T1 pour les personnes seuls », au lieu de construire des logements de 2 ou 3 pièces. Outre cela, le gouvernement veut également poursuivre son effort de construction dans les « zones tendues », notamment en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte-D’azur. Selon M. Apparu, « il faut construire un peu plus à Paris et un peu moins à Châlons-en-Champagne car le délai d’attente moyen d’un logement social est de 8 ans dans la première région et de 4 mois dans la seconde ».

Lire  Investissements dans l’immobilier – Comment Berlin a supplanté Londres

Outre cela, il faut aussi souligner que la part des constructions de logements sociaux dans la « zone A », celle où le manque est le plus criant, est passé de 25% du total en 2008 à 37% en 2011. Par ailleurs, le secrétaire d’Etat au Logement s’est également félicité que le nombre de logements destinés aux ménages les plus modestes (PLAI) ait franchi l’objectif de 20 000 fixé par la loi Dalo (la loi Droit au Logement), avec 23 483 en 2011.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *