Rendre la location plus accessible ?

Plusieurs indicateurs semblent se tourner vers l’amélioration des conditions pour les locataires dans le parc locatif privé. Ce nouveau contexte tombe à point nommé pour les nombreux ménages qui ne peuvent accéder aux logements sociaux. L’événement le plus marquant est le ralentissement de la hausse des loyers. L’observatoire CLAMEUR note que depuis un an, la progression des loyers dans le parc privé est inférieure à l’inflation. Des baisses sont même enregistrées dans plusieurs zones.

Pourtant, la situation actuelle comporte aussi des côtés négatifs. Certaines villes souffrent par exemple du manque d’offres, dû à la baisse de la mobilité résidentielle (26,3% cette année, contre 30,3 % en 2004) et à l’insuffisance des nouvelles constructions.

Les investisseurs dans l’immobilier locatif désertent le marché à cause de la taxation et du manque d’attraction pour les dispositifs de défiscalisations actuels (dont le Duflot).

En solution, le gouvernement est en cours d’élaboration de mesures visant à relancer ce marché : garantie des risques locatifs en faveur des bailleurs, incitation à la construction, etc.

Lire  1% logement : patronat et syndicat à l’unisson pour contrer la ponction du gouvernement
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *