Vente d’un bien immobilier en 2019 : la stratégie à adopter

Après une année 2018 meilleure que 2017, 2019 s’annonce déjà prometteuse pour le marché immobilier au niveau du volume de vente de logements. En voyant le niveau incroyablement bas des taux d’emprunt actuellement, de plus en plus de personnes souhaitent en profiter pour enfin réaliser un bel investissement, et ce malgré les hausses de prix un peu plus fortes ces dernières années. Pour ceux qui souhaitent vendre un bien immobilier, c’est donc le moment pour se lancer. Mais avant de se précipiter, il est important de bien préparer le projet.

House For Sale Estate New Home Mortgage Buy New

Le prêt immobilier : une solution pour la remise aux normes du bien en vente

Avant sa vente réelle, il est possible qu’un bien immobilier doive être conforme à certaines obligations pour la sécurité des futurs propriétaires. Ainsi, un propriétaire qui souhaite vendre vite et au meilleur prix son bien immobilier (appartement, maison…) peut être tenu de réaliser certains travaux pour la remise aux normes du logement. Et ces travaux nécessiteront bien sûr des dépenses plus ou moins importantes.

Bien heureusement, le propriétaire peut recourir à un crédit immobilier  pour couvrir les frais liés à ces travaux… ou pas. Sachez qu’il n’existe aucune réglementation concernant l’obligation de mise aux normes d’un bien immobilier en vente. Cependant, le prix du bien immobilier risque de baisser considérablement si ce dernier n’est pas conforme à la norme.

Attention, on ne parle pas ici des petits travaux (peinture, décoration…) que vous souhaitez entreprendre pour redonner un petit coup de neuf à votre logement pour faciliter la vente. Il s’agit des travaux à engager pour garantir la sécurité des futurs propriétaires : installation électrique, accès, éclairage naturel, canalisations… Pour cela, le vendeur doit notamment se renseigner sur les diagnostics immobiliers obligatoires à réaliser.

Lire  Logements sociaux : Cécile Duflot a promis de passer le seuil à 25 %

Proposer le juste prix pour ne pas perdre du temps

Ce n’est plus un secret pour personne… vendre un bien immobilier peut parfois prendre beaucoup de temps. C’est pourquoi il est nécessaire de bien préparer le projet et de s’informer au maximum sur le marché. Alors, avant de placer une annonce, renseignez-vous sur le prix exact du bien qui sera mis en vente.

Certaines personnes surestiment la valeur de leur bien immobilier, espérant ainsi retirer un maximum de profits. Pourtant, cela peut faire fuir les acquéreurs. Il y a donc de fortes chances que le bien reste en vente longtemps, ce qui risque de susciter encore plus la méfiance des acheteurs potentiels. Gardez bien à l’esprit qu’avant de visiter un logement, ces derniers se renseignent et comparent plusieurs offres.

Ils ont donc une certaine idée concernant le prix. Si vous ne voulez pas perdre du temps, il faut que le prix fixé soit juste et cohérent. Certes, estimer un bien n’est pas un exercice des plus faciles pour un simple particulier, d’autant plus qu’il y a des critères à considérer : état de l’immobilier, emplacement, performance énergétique… Aussi, le recours à un professionnel dans le domaine peut donc être une bonne option.

Donner un coup de balai pour déclencher un coup de cœur

Souvenez-vous, un acheteur achète souvent un bien immobilier sur un coup de cœur. Si lors de sa première visite il en tombe amoureux, il y a de fortes chances qu’il achète l’immobilier. N’hésitez donc pas à effectuer un nettoyage en profondeur pour mettre toutes les chances de votre côté.

Lire  Paris: 19 projets pour expérimenter la réduction de la consommation énergétique des bâtiments

Dans cette optique, un simple nettoyage peut parfois suffire pour faire toute la différence et séduire les acquéreurs. N’hésitez donc pas à présenter votre bien sous son meilleur jour. Il faut que chaque pièce soit valorisée tout en prenant en compte des volumes, de la luminosité, de la circulation…

S’il y a des défauts, ne les cachez pas si vous ne voulez pas que le coup de cœur se transforme en déception. N’ayez donc pas peur de mettre au courant l’acheteur avant la visite. Il vaut mieux qu’il vienne visiter le logement en connaissance de cause.

 

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *