Focus sur la vérification et le contrôle d’étanchéité d’une cuve à mazout

Pour profiter d’une maison bien fonctionnelle, beaucoup adoptent l’installation d’un chauffage utilisant le mazout. En effet, un système de ce genre pour alimenter un logement est très pratique et rentable. Cependant, avoir un chauffage au fioul requiert de nombreuses précautions. Il est essentiel de toujours vérifier et contrôler les équipements de son installation au mazout. D’ailleurs, la cuve fait partie des principaux éléments à surveiller. Elle sert à stocker le fioul qui alimente le système de chauffage. Il est nécessaire d’éviter des fuites de mazout de cette cuve. Dans cette optique, des tests doivent être entrepris régulièrement. Détails !

Pourquoi faire des tests concernant l’étanchéité de la cuve à mazout ?

Une vérification et un contrôle de la citerne à mazout sont des tâches essentielles. Chaque ménage qui utilise un système de chauffage avec ce fioul doit s’assurer d’une installation dans les normes. De plus, le test d’étanchéité d’une citerne mazout est très exigé par de nombreuses réglementations autour de l’environnement. Mais les raisons qui poussent à faire ces contrôles ne se limitent pas à ce point. En effet, vérifier l’état de sa cuve de façon régulière a pour but de :

–              S’assurer de la solidité de la citerne stockant du mazout.

Ce dernier est un produit chimique qui entraine la dégradation de l’environnement. Mais pas seulement, la santé des occupants d’une maison chauffée au mazout ou du voisinage peut être affectée.

–              Garantir la sécurité de l’entreposage du mazout.

Les risques de pollution et de détérioration de la santé des habitants sont très élevés avec ce fioul. Il s’agit d’un produit dangereux que seuls des professionnels agréés peuvent réussir à bien manipuler.

Lire  Quels sont les différents types de SCPI ?

–              Vérifier les usures possibles du contenant de mazout souterrain ou aérien.

En effet, les réservoirs entreposant le fioul peuvent avoir beaucoup d’ancienneté. Lorsqu’ils sont vieux, ces équipements doivent être surveillés de près. D’ailleurs, des risques de fuites du mazout peuvent facilement arriver sur des citernes usées par le temps.

–              Éviter les pénalités et les amendes.

En effet, la législation a instauré des sanctions pour ceux qui n’ont pas effectué la vérification de sa cuve. Les autorités compétentes peuvent passer à tout moment. Elles réalisent des contrôles pour vérifier et inspecter que votre citerne respecte ou non les normes d’étanchéité. Si ce n’est pas le cas, vous serez dans l’obligation de payer des amendes importantes.

À quel moment réaliser des tests d’étanchéité de cuve à mazout ?

Les vérifications de l’étanchéité des citernes à mazout se font de manière régulière. De plus, le bon moment pour réaliser ces tests dépend souvent du type de cuve chez soi.

–              D’abord, pour les citernes qui disposent d’une paroi simple, un contrôle doit être programmé tous les 4 ans.

–              Puis, pour les modèles avec double sécurisation, le test d’étanchéité peut se faire tous les 10 ans.

Mais pas seulement, sachez que l’âge du système de chauffage au mazout entre en jeu. En effet, plus la citerne est vieille, plus les vérifications se font suivant une durée assez courte. Si votre cuve à mazout a plus d’une vingtaine d’années, faites des tests tous les 3 ans.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *