Se former au métier d’agent immobilier : quels cursus ?

Se former au métier d’agent immobilier : quels cursus ?
22 Mar
6:05

Polyvalent, l’agent immobilier négocie, informe, guide et vend. Le métier regroupe plusieurs domaines de compétences. Aujourd’hui, pour se former, les agents immobiliers sont au minimum diplômés à bac+2, dans des disciplines parfois plurielles.

Généralisation du bac+2

 

Aujourd’hui, la plupart des agents immobiliers sont diplômés de l’enseignement supérieur, à un niveau bac+2. Les diplômes ainsi que les spécialisations dans le domaine de l’immobilier sont nombreux, comme l’explique Diplomeo sur son guide des formations dans l’immobilier.

 

On trouve ainsi : le BTS négociation et relation client ou le BTS commerce. Les diplômes d’agent immobilier, dispensés dans les écoles reconnues par la profession (Institut National Supérieur de l’Immobilier, l’École Supérieure des Professions Immobilières, etc.) constituent une bonne base des formations du secteur.

 

Néanmoins, le diplôme ne suffit pas. Seuls les titulaires d’une carte professionnelle peuvent devenir agent immobilier et procéder à des transactions. Elle se renouvelle tous les trois ans et est délivrée par la chambre de commerce d’industrie (CCI) territoriale ou départementale.

 

La CCI précise : « les titulaires d’une carte portant la mention “gestion immobilière” en cours de validité et exerçant la fonction de syndic de copropriété à la date du 1er juillet 2015, peuvent continuer à exercer cette activité avec cette carte ».

 

Des domaines pluridisciplinaires

 

L’agent immobilier a plusieurs cordes à son arc. Il peut suivre une formation commerciale, mais pas que. Les domaines économiques et juridiques sont très appréciés dans le secteur. Il doit pouvoir vendre un bien, mais aussi conseiller, avoir conscience des enjeux économiques du secteur de l’immobilier et en même temps, être capable de rédiger des contrats.

Lire  Déménageurs : Quels sont les bons prix ?

 

Bien connaître la législation et les réglementations est indispensable pour exercer ce métier. Après un BTS axé vers la négociation client, il peut donc poursuivre ses études vers une licence d’économie ou un diplôme juridique.

 

Les possibilités pour se diriger vers le métier d’agent immobilier sont donc nombreuses.

 

Être autodidacte

Les formations dans le supérieur se généralisent. Pour autant, posséder un diplôme n’est pas une absolue nécessité pour devenir agent immobilier. Avec une expérience de salarié en agence immobilière, il est possible de prétendre au métier d’agent immobilier.

 

Pour ceux qui n’ont pas le baccalauréat, il faut dix ans d’expérience, et trois ans pour les titulaires du diplôme.

 

Enfin, la formation professionnelle permet aussi, d’accéder au métier sans prérequis diplômants. On parle alors de VAE, validation des acquis de l’expérience, qui permettent d’obtenir l’équivalent d’une licence, après trois années d’expérience professionnelle.

 

Fin juillet 2016, d’après les chiffres des notaires, on enregistrait 839 000 transactions immobilières sur les douze derniers mois, soit une augmentation de 15 % sur un an. Un secteur porteur et qui se porte bien.

 

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *