Acheter un bien immobilier aux enchères

Devenir propriétaire de sa propre maison avec jardin ou d’un sublime appartement n’est pas toujours chose aisée. En effet, les conditions d’obtention de crédit immobilier auprès d’un établissement financier sont très strictes. Ajoutons à cela que sur le marché de l’immobilier, le prix du mètre carré peut varier du simple au double, et ce en fonction des zones géographiques, qualité des quartiers, etc… Mais, il existe des alternatives comme l’acquisition d’une maison ou d’un appartement aux enchères. Comment cela se passe ? Éléments de réponse dans cet article.

Acheter sa maison aux enchères : Pourquoi ?

Opter pour l’alternative des ventes aux enchères pour acquérir un bien immobilier présente de nombreux avantages. Et voici 4 bonnes raisons pour lesquelles qui pourraient vous amener à opter pour cette méthode :

  1. L’attractivité des biens immobiliers : les maisons ou appartements qu’il est possible d’acheter aux enchères ne sont, généralement, pas accessibles à travers d’autres procédures de vente. De ce fait, ce sont des biens qui viennent élargir l’offre immobilière des notaires, mais aussi l’éventail de ceux qui sont déjà présents sur le marché. Et grâce à une mise à prix (souvent -30% de la valeur d’estimation), il est possible de réaliser de très bonnes affaires avant que le prix du marché ne soit atteint.
  2. La liberté : acheter un bien immobilier aux enchères donne la possibilité d’en savoir assez sur la maison ou appartement en vente et sur les conditions de vente. Ceci grâce à la mise à disposition d’un dossier dédié et au fait que vous pourrez participer à des visités organisées à cet effet. Ajoutons à cela que vous n’êtes pas obligés d’assister à la séance d’adjudication.
  3. Une grande variété : maisons, appartements, terrains à bâtir, parkings, immeubles, locaux commerciaux… vous avez le choix entre différents types de biens immobiliers en optant pour le mode des enchères.
  4. Le maîtrise du prix de vente, puisque c’est au potentiel client de fixer son prix dans la salle d’adjudication en portant ses enchères.
Lire  Découvrir comment devenir rentier et réussir son placement

Il faut néanmoins faire attention dans le cas où s’il s’agit d’une vente après saisie judiciaire.

Comment procéder ?

Tout d’abord, vous devez commencer par identifier une vente aux enchères à travers les publicités. Elles sont organisées et généralement diffusées par voie de presse ou dans des publications spécialisées. L’objectif est de permettre aux acquéreurs potentiels de visiter les lieux et d’avoir une idée des conditions de vente. A ce niveau, il est recommandé de consulter les cahiers de charge disponibles auprès du notaire qui est charge de la vente. Vous pourrez ensuite vous rapprocher de votre banque pour avoir des informations sur le financement.

Ensuite, le jour de la vente aux enchères, munissez-vous d’un chèque de banque pour la consignation ainsi que d’un justificatif d’identité. Si l’achat est prévu pour le compte d’une société, vous aurez besoin d’un extrait K.BIS et d’une copie des statuts. Vous n’aurez plus qu’à porter les enchères à l’aide du badge qui est attribué au moment de la consignation. Celui qui a fait la meilleure enchère devra alors signer l’acte de vente (PV d’adjudication). Si c’est vous, il est fortement conseillé de faire assurer le bien ou de récupérer le chèque de consignation dès la fin de la vente, dans le cas contraire.

Mais, il est important que vous sachez qu’après acquisition d’un bien immobilier aux enchères, il n’y a plus de possibilité de rétraction pour vous.

 

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *