Comment comptabiliser les réductions commerciales en Belgique ?

Comment comptabiliser les réductions commerciales en Belgique ?
20 Avr
9:07

Chaque entreprise dans la ville d’Ixelles peut se permettre ou obtenir des remises de tarif. En général, ces dernières peuvent connaitre diverses appellations comme ristournes, remises, rabais, réductions commerciales et bien d’autres encore. Dans le présent article, vous allez voir un point intégral au sujet de l’enregistrement comptable de ces opérations. Bien évidemment, chaque écriture comptable est proposée pour les deux parties qui sont le vendeur et l’acheteur quelle que soit l’opération : réduction obtenue ou concédée.

Quelques réflexions sur les terminologies

Avant toute chose, il est fondamental de faire une précision concernant les types de réductions commerciales selon le plan comptable général que les professionnels en comptabilité se servent en Ixelles.

Selon le cas, il faut savoir que tous les traitements comptables se différencient les uns des autres. Les rabais concernent les diminutions exceptionnelles et concédées de tarif. Ils permettent à compenser un élément anormal du bien vendu. L’expert-comptable à Ixelles utilise ce terme en cas de produit non conforme à sa fabrication ou sa description, au défaut de qualité.

Les remises touchent les réductions courantes du coût d’un produit sur le prix d’un marché. Elles s’appliquent notamment en vue de considérer particulièrement quelques spécificités du produit lors de la transaction. Elles sont souvent présentes lors d’une vente de grande envergure dans la ville.

Enfin les ristournes indiquent les réductions calculées des prix au niveau de toutes les transactions que l’entreprise a pu réaliser durant un temps déterminé. Les remises qui apparaissent couramment dans la vile d’Ixelles sont marquées surtout pas les remises de fin d’année.

Lire  Renégocier son crédit immobilier : comme s’y prendre ?

Principes de base du traitement comptables des ristournes, remises et rabais

L’expert-comptable à Ixelles, à Bruxelles ou à Saint-Gilles opère une réduction commerciale obtenue ou concédée en fonction de la date de notification de l’action. Si la ristourne, la remise ou le rabais est intégré dans la facture de vente ou d’achat, le professionnel du chiffre doit comptabiliser la réduction immédiatement dans le compte du produit concerné ou dans le compte lié à la charge.

Quand l’une de ces trois réductions commerciales ne fait pas partie de la facture d’origine, l’expert en comptabilité à Ixelles se trouve obliger de comptabiliser le compte 609 et 709. Quoi qu’il en soit, il faut toujours admettre que l’impact dans chaque compte sera le même à la fin de l’exercice comptable. De plus, toutes les opérations effectuées et enregistrées dans les comptes 690 et 709 doivent être expliquées dans les comptes de produits par nature ou dans les comptes de charges.

Procédures de comptabilisation d’une opération commerciale obtenue sur une acquisition

En cas de réduction commerciale accordée, les logiques applicables lors du traitement comptable restent toujours les mêmes. L’opération d’achat et la diminution commerciale sont enregistrées tout au long du même exercice.

Comme la réduction indique une diminution du coût d’achat, la facture est comptabilisée effectivement pour le prix net. A ce titre, l’expert-comptable débite le compte 60 « Achats » ou le compte relatif à la « TVA déductible sur autres biens et services » et crédite le compte 401 « Fournisseurs ».

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *