Comment isoler les combles ?

Comment isoler les combles ?
26 Août
5:58

Qu’il s’agisse de combles perdus ou de combles aménagés, il est très important de songer à les isoler car c’est l’un des parties de la maison qui est en contact avec l’extérieur et qui est soumis aux intempéries et aux variations de température. Cette alternative vous permet en effet d’éviter les déperditions de chaleur en hiver et de conserver le froid dans votre habitation en été.

C’est en quelques sortes le garant de votre confort thermique à la maison et c’est aussi une bonne solution pour économiser en chauffage et en climatisation. Mais la question que vous pouvez vous poser est : comment isoler les combles ?

L’isolation des combles par l’intérieur

La première technique qui s’offre à vous est l’isolation des combles par l’intérieur. Celle-ci consiste à installer une couche d’isolant en panneaux rigides ou en rouleaux en sous-face de couverture du toit, sous les tuiles ou les ardoises. D’après ce qui est expliqué sur https://bayer-deco.fr, c’est la manière la plus simple et la plus économique. Puis, elle est aussi réputée très efficace.

Parmi les différents types d’isolants figurent les laines minérales telles que la laine de verre et la laine de roche, les laines animales comme la laine de mouton et les plumes de canard et les laines végétales comme le chanvre, le lin, le coton et la cellulose.

Ensuite, il ne faut pas oublier que l’isolant est accompagné d’un écran pare-vapeur qui permet de protéger les parois contre l’humidité et aussi d’un parement décoratif qui est fixé sur ses ossatures métalliques.

Lire  La vente d'une maison de particulier à particulier

L’isolation des combles par l’extérieur

L’autre technique envisageable est l’isolation des combles par l’extérieur. Celle-ci consiste à enlever la couverture du toit et à y installer des panneaux isolants et elle est particulièrement adaptée aux architectures traditionnelles.

En général, elle se décline en techniques du Sarking et caissons chevronnés et elle se démarque par ses excellentes performances thermiques et acoustiques et ses ponts thermiques limités. Mis à part cela, il ne faut pas oublier qu’elle permet : une valorisation de l’habitat, un maintien de la surface habitable et de la hauteur sous plafond et également une pose d’isolants sans besoin de déménager.

« »