Soleil, bien-être et pouvoir d’achat, la quête des retraités

Soleil, bien-être et pouvoir d’achat, la quête des retraités
21 Sep
1:32

Pour les Français qui choisissent de profiter de leur retraite hors de l’Hexagone et d’investir dans l’immobilier, plusieurs pays disposent aujourd’hui d’atouts de taille, comme un climat agréable, une infrastructure développée et une communauté francophone importante dans un pays où l’on parle le français.

Avec un coût de la vie souvent bien inférieur à celui de la France mais aussi des conventions fiscales signées entre les pays pour accorder aux retraités français un abattement sur le montant à déclarer et une réduction de l’impôt à acquitter, de nouvelles destinations s’affirment comme des lieux privilégiés. Le Portugal en fait partie : entre 30 000 et 50 000 Français s’y installent pour leur retraite.

Les Français se sentent chez eux au Portugal. C’est un pays très ensoleillé, qui borde l’océan Atlantique, avec une population accueillante et chaleureuse, situé dans la zone euro, où le coût de la vie est inférieur et le pouvoir d’achat plus important. Le Portugal fait partie des premières destinations envisagées par les Français. D’autant plus que, depuis le 1er janvier 2013, des avantages fiscaux, avec une exonération d’impôt sur la retraite des salariés du privé, sont alloués aux résidents fiscaux qui vivent plus de six mois par an au Portugal.

Mais le nouvel eldorado des retraités ne se cantonne pas à l’Europe. Les États-Unis sont un marché immobilier dynamique qui se relève de la crise des subprimes. En Floride, un tiers des 100 000 Français sur place seraient retraités. Au Maroc, environ 25 000 Français retraités seraient présents sur le territoire et 15 000 à l’île Maurice. La Tunisie, le Sénégal, la République Dominicaine, la Thaïlande ou encore le Brésil sont d’autres destinations qui montent également en flèche, porteurs d’atouts tout aussi attractifs pour les retraités français.

Lire  Faire le bon choix de baie vitrée

Ce phénomène de retraite à l’étranger est certainement plus conséquent ces derniers temps du fait de l’amélioration des lignes aériennes qui rapprochent tout le monde

Certains pays sont beaucoup plus sûrs que la France. Avec une petite retraite, on vit dans une banlieue ouvrière française considérée comme peu sûre. Avec le même montant à l’étranger, on peut rentrer chez soi avec ses courses sans risquer l’agression. Ce sentiment de sécurité se retrouve notamment en Asie du Sud-Ouest

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *