Les voies d’obtention de la carte professionnelle immobilière

Les voies d’obtention de la carte professionnelle immobilière
08 Sep
1:31

Les professions liées à l’immobilier sont réglementées et demandent des compétences de plus en plus pointues dans le domaine juridique, fiscal, comptable, commercial. Les clients, propriétaires vendeurs, acheteurs ou bailleurs sont devenus extrêmement exigeants et la concurrence est rude. Le professionnel de l’immobilier allie connaissance de terrain à des compétences techniques et joue un rôle de conseiller auprès de ses clients La carte professionnelle est obligatoire pour exercer les métiers de l’immobilier. Quelles sont les démarches pour l’obtenir ?

Carte professionnelle obligatoire

Cette carte, obligatoire pour exercer les professions réglementées d’agent immobilier, d’administrateur de biens et de syndic de copropriété (loi Hoguet du 2 janvier 1970), est attribuée en fonction des diplômes et/ou de l’expérience. Son obtention suppose un casier judiciaire exempt d’incapacité ou d’interdiction d’exercer.

Plusieurs voies d’accès sont envisageables pour obtenir la carte  :

  • Diplôme d’état de niveau bac + 3 avec un axe juridique, économique ou commercial
  • BTS professions immobilières
  • Diplôme de l’institut d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitation
  • Diplôme ou un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNPC) d’un niveau bac + 3
  • Bac ou équivalent (domaine juridique, économique ou commercial) associé à une expérience de 3 ans d’activité salariée à temps plein dans une entreprise immobilière ou chez un notaire
  • Accès sans diplôme avec 10 ans d’expérience en tant que salarié ou 4 ans en tant que cadre dans le secteur immobilier.

Une fois obtenue, la carte professionnelle est valable pendant 10 ans. Elle est délivrée par la préfecture de police et précise les activités qui peuvent être pratiquées : transactions immobilières, gestion locative, gestion d’immeuble… L’agent immobilier doit indiquer sur chaque document qu’il communique le numéro de cette carte, ainsi que les coordonnées de l’organisme lui ayant accordé sa garantie financière.

Lire  Comment établir un budget rénovation réaliste ?
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *