Progrès des agents immobiliers malgré quelques failles persistantes

Progrès des agents immobiliers malgré quelques failles persistantes
21 Mai
11:16

En comparaison aux résultats de l’enquête menée par CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) l’année dernière, l’édition 2013 montre une amélioration de la pratique des agents immobiliers français. Ces derniers se soucient davantage de respecter les règles légales liées à leurs activités. Concernant l’obligation d’affichage des honoraires sur les vitrines des professionnels, seuls 23 % manquent à l’appel. Au lieu de mentionner clairement et sans détours le coût des prestations proposées, ces récalcitrants n’indiquent que la mention « FAI » (frais d’agence inclus).En solution, l’association de consommateurs propose la mise en place d’un organisme de contrôle des professionnels de l’immobilier.

D’autre part, on regrette également le non-respect de l’obligation d’affichage de la performance énergétique sur les petites annonces immobilières. CLCV relève 15 % de professionnels non conformes à cette règle sur les vitrines et dans la presse écrite, et 57 % sur internet. En 2012, ce taux est respectivement de 57 % et 80%, soit une nette amélioration pour cette année. Pour faire respecter la publication du DPE, CLCV préconise la sanction des professionnels suivant les contraventions de la 1ère classe, à savoir 38 €.

Lire  Agences immobilières : suppression de 5000 emplois pour cette année
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *