Les différents financements dans l’immobilier

Les différents financements dans l’immobilier
03 Sep
12:20

Avant de se lancer dans un projet immobilier, il est plus judicieux de tout préparer à l’avance, surtout en matière de financement. Il existe désormais plusieurs types de financement qui peuvent vous permettre de réaliser votre projet sans pour autant se ruiner davantage. Pour éviter un mauvais choix, il convient de s’informer sur chacun de ces financements.

Quel type de prêt pour mon projet immobilier ?

Le choix d’un financement immobilier dépend de quelques critères, c’est-à-dire votre situation, votre projet et votre niveau de vie. Si vous voulez par exemple acquérir une résidence principale, vous pouvez compter sur les aides financières de l’Etat si les conditions d’obtentions sont remplies. Pour l’achat d’une résidence locative, l’établissement qui accordera le prêt va personnaliser son financement, selon le résultat qu’il souhaite bénéficier en investissant là-dessus. En ce qui concerne l’acquisition d’une résidence secondaire, toutes les caractéristiques financières d’un prêt immobilier peuvent jouer en votre faveur.

Les prêts immobiliers bancaires

Vous pouvez alors demander un prêt immobilier bancaire pour réaliser n’importe quel projet immobilier : acquisition d’une résidence principale, secondaire ou locative. Il existe plusieurs types de prêts immobiliers bancaires à savoir le prêt amortissable, le prêt In Fine et le prêt relais. Ce dernier n’est pas amortissable et il s’adresse surtout aux ménages ayant mis en vente un bien immobilier qui ne pourra pas être vendu avant l’acquisition d’un nouveau logement.

En ce qui concerne le prêt In Fine, il n’est pas non plus amortissable; et il s’adresse surtout aux emprunteurs qui disposent d’une épargne pouvant soutenir le financement. Dans la majorité, les emprunteurs en France se tournent vers le prêt amortissable. Une partie du capital emprunté sera amortie et les intérêts du crédit immobilier seront remboursés quand l’emprunteur verse la mensualité.

Lire  Cécile Duflot affirme que le prix de l’immobilier français est insoutenable

Les prêts d’aide à l’accession

En général, ce type de prêt s’adresse aux ménages souhaitant acquérir une résidence principale. Parfois, ils peuvent financer la totalité du bien. Il y a par exemple le prêt accession sociale/Prêt PAS. Si l’emprunteur dispose des ressources lui permettant de financer la totalité du bien et la plupart des frais annexes; il pourra bénéficier de ce type de prêt. Pour ce qui est du prêt conventionné/Prêt PC, il n’exige aucune condition de revenus. Il donne accès aux droits aux APL et permet un financement de la totalité du logement.

Quant au prêt à taux zéro plus/PTZ; il s’adresse au ménage primo-accédant afin de lui permettre d’accéder à la propriété. Ce type de prêt permet en effet de financer des biens neufs. Parfois, il est possible d’en demander pour financer un bien ancien. En ce qui concerne le prêt épargne logement ou PEL; il s’adresse principalement aux ménages souhaitant concrétiser un projet immobilier au titre d’une résidence principale. Si vous êtes un salarié désireux de financer une partie de votre résidence principale, vous pouvez souscrire à un prêt action logement.

Peu importe le type de prêt immobilier que vous souhaitez demander; sachez que vous allez devoir respecter certaines conditions pour pouvoir en bénéficier. Vous trouverez toutes les informations utiles à l’obtention d’un financement immobilier sur le site lme-elegance.fr/. D’ailleurs, l’aide d’un vrai professionnel dans ce domaine vous permettra d’optimiser vos chances; d’obtenir le financement dont vous avez besoin pour donner vie à votre projet immobilier.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *