Marché immobilier : le ralentissement va continuer en 2014

Le Crédit foncier vient de publier un rapport sur la conjoncture immobilière en France. Constat : le marché immobilier ne s’améliorera pas en 2014, voire pire que cette année. Que prévoit-il l’année prochaine ?

D’abord, le marché de l’immobilier ancien va continuer à tourner au ralenti en 2014. La baisse du  nombre de transactions dans l’ancien est estimée à 9% cette année et avec une reprise économique qui s’annonce molle et incertaine, cela ne va pas s’améliorer. Actuellement, les vendeurs ne comptent pas baisser leurs prix élevés ce qui fait reculer les acquéreurs potentiels. Même si le nombre de dossiers de crédit immobilier accordés a légèrement augmenté, le Crédit foncier mise sur un recul de vente en 2014. Cette année, 645 000 logements devraient être vendus contre 709 000 en 2012. Ce qui fait qu’il ne devrait pas y avoir de changements.

Une baisse des prix à 20% en 2014 ?

Les experts du Crédit foncier immobilier prévoient également une baisse supplémentaire de 20% l’an prochain dans les villes où les marchés sont tendus. Cette baisse de prix concerne bien évidemment les biens immobiliers ayant des défauts en termes de qualité et de localisation. Dans les autres villes, la baisse des prix sera encore plus nette accompagnée d’un blocage des ventes pour les logements présentant des défauts.  Pour les logements de qualité, une décote de 5% est prévue par rapport aux biens avec défauts ou de qualité médiocre qui ne trouvent pas preneurs qu’après une baisse de prix de 10 à 15%.

En outre, les acquéreurs potentiels doivent être patients et exigeants face aux vendeurs inébranlables avec leurs prix élevés pour pouvoir profiter de cette baisse. Rappelons que pendant la crise de l’immobilier en 1990, les prix ont mis trois ou quatre ans avant de baisser après la chute des volumes de transactions.

Lire  Immobilier à Toulouse : Des prix à la hausse dans le centre de la ville en 2015
« »
1 Comments

    victor

    17 octobre 2013 at 12 h 19 min

    interdit pour moi de baisser le prix de mon appartement que j’ai payé 230000 euros
    je le revendrais au moins a ce prix la
    ce prix sera maintenu si non l’appartement partira en location
    les agences immobilieres voudraient que l’on baisse le prix ce qui les arrangerait pour vendre
    ce qui est hors de question,
    fermeté et résistance de ma part .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *