Vendre un bien : les clés en main pour s’en sortir

Vendre un bien : les clés en main pour s’en sortir
21 Fév
1:00

Vendre un bien immobilier est certes moins évident de nos jours et pourtant, avec un peu d’organisation, on peut parvenir à sortir du sentier battu. Toutefois, pour mieux débuter, il est sans doute utile de consulter une agence immobilière villefranche sur mer. Néanmoins, pour économiser, il existe toujours des étapes qu’on ne doit en aucun cas louper. Revue de détail.

Etre entouré des professionnels

Pour vendre un bien immobilier dans les meilleures conditions, le choix des professionnels qui vont nous accompagner s’impose. Bien sûr, il n’y a pas qu’une agence immobilière villefranche sur mer qui compte dans cet encart car encore faut-il établir un diagnostic technique de son bien immobilier et même de procéder à son estimation. Ce sont souvent des étapes incontournables qu’on ne doit jamais faillir et qui exigent d’ailleurs l’appui et les compétences des experts. Ceci dit, il faut qu’on soit bien entouré car on ne doit jamais commettre d’erreur dans l’estimation de son bien ou dans les résultats du diagnostic immobilier. D’autre part, on doit aussi avoir recours à une agence immobilière pour éviter de se perdre dans la rédaction des annonces. De plus, l’acte de vente ne sera approuvé qu’en présence d’un notaire ou d’une agence. Bref, même si opter pour cette alternative ne fera qu’alourdir ses dépenses, cela va tout de même garantir son succès dans la vente de sa maison et assure d’autant plus l’obtention de nombreuses visites. D’où alors l’idée de faire appel à de vrais professionnels de l’immobilier.

Mettre en avant les atouts de son bien

Lire  Marché immobilier : le ralentissement va continuer en 2014

Fixer le juste prix n’est certainement pas très évident sans l’aide d’une agence immobilière villefranche sur mer mais si on obtient une proposition de la part d’un acheteur, on doit quand même rassembler tous les bons arguments pour ne pas trop baisser le prix de vente. En effet, il n’y a pas que l’estimation de sa maison qui compte en évaluant tous ses traits et caractéristiques. En général, pour l’estimer, il existe deux principales options/ Dans un premier temps, on s’inspire du résultat du diagnostic immobilier et donc de faire en sorte de remettre en conforme son bien à partir des faits. En deuxième lieu, on part de la valorisation de son bien. Il faudra alors peser le pour et le contre, mesurer le niveau de confort afin qu’il concorde mieux à l’exigence des acheteurs. Une fois fait, on n’hésite surtout pas à énumérer ses divers atouts dans l’annonce immobilière. De cette manière, cela va attirer les prospects et les incitera à organiser des visites. Quoi qu’il en soit, un vendeur se doit de rester toujours honnête dans ses propos et donc de bien soigner son annonce en faisant une présentation claire et détaillée des caractéristiques de la maison, sa situation, son emplacement et accessibilité ainsi que ses petits plus : cadre, état du lieu, confort, cachet, etc. En bref, pour s’en sortir, l’essentiel est qu’on respecte la règle du jeu mais aussi de mener le jeu en sa faveur en déposant une annonce qui accrochera l’œil des clients potentiels sans pour autant se vanter d’avoir tout bon en offre, juste d’être honnête.

Lire  Une légère reprise du marché immobilier francilien
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *