Zoom sur le métier de couvreur 

Zoom sur le métier de couvreur 
05 Nov
10:47

La finition d’un bâtiment inclut la réalisation de la toiture ou de la couverture. Cela demande l’intervention d’un professionnel comme un couvreur d’Essonne. Ce professionnel a toutes les compétences indispensables pour assurer la qualité et la durabilité des services fournis. Il connait aussi les normes et les règlementations relatives à la sécurité qui est indispensable pour les futurs usagers du lieu. En général, c’est le couvreur qui prend en main la conception, la réparation, l’entretien et l’isolation de la couverture.

En quoi consistent les métiers en couvertures et toitures ?

Le rôle du couvreur est très important dans la construction d’un habitat respectant les normes en matière de confort et de sécurité. Son intervention garantie la pose de la toiture en fonction du style défini par le propriétaire et son architecte. Il peut aussi intervenir pour les travaux d’entretien, de protection et de restauration de toiture. Un couvreur d’Essonne a les capacités d’accomplir les travaux d’isolationau niveau du toit dont le but d’optimiser le confort des habitants. Habituellement, le couvreur travaille en équipe mais il est possible qu’il œuvre en solo s’il travaille à son propre compte. Pour mener à bien sa mission, il doit avoir des minimums de connaissance en matière de maçonnerie, de vitrerie, d’électricité, de charpenterie et tout ce qui est relatif à la construction.

Le couvreur fait partie des nombreux professionnels qui travaillent dans l’artisanat du bâtiment. C’est un poste qui exige de l’expertise pour maitriser toutes les techniques permettant de manipuler les matériaux utilisés dont le zinc, les tuiles, les ardoises, etc.

Lire  Que fait un serrurier?

Les principales missions des couvreurs

Diverses missions relatives à la toiture peuvent être confiées à un couvreur. La mise en place de la couverture de la toiture en est une. Il s’agit de poser tous les éléments de la toiture notamment les tuiles, le métal, ou n’importe quel autre revêtement.

Sa mission consiste aussi à assurer l’étanchéité et l’isolation du toit. Il doit donc veiller à ce que tous les dispositifs du toit soient bien posés à leur place et qu’aucun ne laisse s’échapper ni l’humidité, ni le vent ni aucun autre élément de l’extérieur.

De temps en temps, un couvreur est aussi sollicité pour entretenir le toit. Diverses opérations lui sont confiées à savoir le démoussage, le nettoyage, le remplacement des éléments du toit défectueux ou usés, etc. En cas de fuites, il fera les travaux nécessaires pour réparer la couverture.

D’autres informations à savoir sur le métier de couvreur

Le travail du couvreur se passe généralement en hauteur. La personne qui occupe ce poste doit donc avoir une bonne capacité physique et ne doit pas avoir des problèmes de vertige. Outre la résistance et la robustesse physique, une aptitude morale à endurer les intempéries, etc. est également très sollicitée. Une bonne capacité mentale est aussi nécessaire avant de devenir couvreur. L’esprit analytique et mathématique sont en effet requis pour ce poste.

Le couvreur a le choix entre travailler à son compte et être en quelque sorte un entrepreneur indépendant, ou bien être un salarié d’une entreprise.

Etre un couvreur d’Essonne n’est cependant pas toujours avantageux. Il y a quelques petits inconvénients relatifs à ce travail. Outre le fait de travailler toujours en hauteur donc d’œuvrer avec des risques constants de chute, etc., le couvreur est toujours dehors quel que soit le temps qu’il fait. Le travail peut donc devenir usant physiquement au fil du temps.

Lire  Mieux vivre chez soi en isolant sa maison

Formation pour être couvreur

Pour être un bon couvreur, suivre une formation qui aboutira par l’obtention d’un ou plusieurs diplômes est indispensable. Pour y parvenir, l’apprenti peut prendre différentes voies en fonction des qualifications qu’il souhaite acquérir. Au minimum, un CAP en apprentissage ou en lycée professionnel est nécessaire. Il est possible de suivre des cours pour posséder un CAP couvreur, un CAP étancheur du BTP et des TP, un Brevet professionnel de couvreur, un Brevet professionnel étanchéité du bâtiment, un Brevet de maîtrise de couvreur ou encore la mention complémentaire en zinguerie.

Pour agrandir les savoirs, il est encore possible de poursuivre jusqu’au Brevet de Technicien Supérieur. En obtenant ce diplôme, l’apprenti peut postuler dans la direction de chantier. Au choix, il a le BTS charpente-couverture ou encore le BTS enveloppe du bâtiment : façade et étanchéité.

Si l’apprenti souhaite un poste encore plus haut niveau, il peut poursuivre ses études en suivant un parcours professionnel permettant d’avoir un DEUST en bâtiment et construction.

Les labels utiles pour un couvreur

Les labels ont leur importance particulière dans le métier du bâtiment. Presque tous les postes dans ce domaine en exigent. Le plus connu est le label RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement. Il permet au couvreur d’Essonned’effectuer des travaux de rénovation. D’autres labels dans différentes spécialisations sont également intéressants. Le label de couvreur zingueur ou encore le label d’isolation de toiture en sont des exemples.

Tous les labels qu’un couvreur dispose sont des sortes de garantie pour les clients. Ils permettent alors de gagner leur confiance et de prouver leur compétence. Ce sont aussi des moyens pouvant aider à obtenir des subventions ou des financements pour les travaux de toiture.

Lire  Mettre en valeur sa maison pour mieux la vendre

Salaire d’un couvreur professionnel

En général, le salaire d’un couvreur dépend du poste qu’il détient. S’il est salarié dans une entreprise, son gain environne les 1 500 euros par mois. Il peut gagner plus ou gagner moins s’il travaille à son compte en fonction des missions qui lui sont confiées. Un auto-entrepreneur peut gagner jusqu’à 5 000 euros par mois.

Comme dans tous les métiers, l’ancienneté, l’expérience et le poste dont le professionnel détient peuvent aussi changer les donnes. Un simple salarié n’a pas le même salaire qu’un responsable ou un chef de chantier par exemple.

Concernant le prix facturé au client pour des travaux de couverture, un couvreur d’Essonne gagne entre 40 euros à 60 euros de l’heure. Divers paramètres peuvent faire basculer ces chiffres comme le climat, la difficulté des opérations à faire, les matériaux à manipuler et bien d’autres encore. Les clients peuvent demander un devis avant la réalisation du travail et faire des comparaisons des offres qu’ils reçoivent pour décider avec quel artisan négocier.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *