Tout savoir sur la Société Civile Immobilière

Tout savoir sur la Société Civile Immobilière
10 Août
6:27

Une SCI ou Société Civile Immobilière est un statut juridique qui peut être formée par deux ou plusieurs associés dans le but d’acquérir un bien immobilier et d’en générer des profits. Ainsi, elle permet la détention et la gestion d’actifs immobiliers tout en constituant une personnalité morale.

Il convient de noter que la SCI n’est pas une société commerciale, puisqu’elle ne vise pas à acheter les logements pour les revendre, mais plutôt à les acquérir pour les louer. L’essentiel à savoir sur la SCI dans cet article !

SCI, comment ça marche ?

La SCI est encadrée par la loi, notamment par les articles 1832 et suivants du Code Civil français. Elle ne peut pas être contractée par une seule personne, mais au moins par deux associés dont les relations sont définies dans les statuts.

Selon la loi toujours, la durée de vie d’une SCPI ne peut pas dépasser les 99 ans et elle doit être inscrite au RCS ou Registre du Commerce et des Sociétés. Il est à savoir que même les personnes âgées de moins de 21 ans peuvent créer une sci ou détenir des parts de SCI puisqu’il ne s’agit pas d’une société à vocation commerciale.

Les différents types de SCI, son capital social et ses avantages

A titre d’information, il existe différents types de SCI, dont : la SCI familiale, la SCI de gestion, la SCI du marchand de biens, la SCI de construction vente ou SCCV et la SCIA ou SCI d’attribution de biens. Quoi qu’il en soit, une SCI est normalement composée d’un gérant et des associés. Son capital social peut être fixe ou variable selon les cas et elle peut présenter de nombreux avantages.

Lire  Propriétaire : les principaux avantages de la location immobilière

D’un côté, ce genre d’investissement permet d’acheter un bien avec un conjoint, avec des amis ou avec des connaissances. Ce qui peut donc sauver les personnes qui n’ont pas les moyens d’acheter un bien immobilier. D’un autre côté, la SCI permet aussi de favoriser la transmission des biens immobiliers et d’éviter les contraintes liées aux indivisions.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *