Immobilier : 3 clés pour réussir son investissement

Immobilier : 3 clés pour réussir son investissement
25 Août
7:58

Vous souhaitez vous investir dans l’immobilier ? Il s’agit d’un investissement stable et qui peut durer sur le long terme. En effet, investir dans la pierre permet de préparer une retraite bien méritée. Mais pour investir dans l’immobilier, il est important de connaître quelques points. Les lignes qui suivent vous proposent les clés pour réussir votre investissement.

Prendre le temps de définir ses objectifs

Comme pour tout projet, la première étape est la définition des objectifs. Lors d’un achat de bien immobilier, la défiscalisation et la préparation de la retraite sont les principales raisons. Néanmoins, investir dans l’immobilier offre d’autres avantages. En effet, vous pouvez également diversifier vos revenus, vous constituer un patrimoine, disposer d’un revenu locatif ou bien vous constituer une épargne forcée.

Avant de vous lancer, il est important de savoir quel type de logement vous souhaitez acquérir, quel type de location (meublé ou vide) ou encore quels sont les financements et les crédits auxquels vous pouvez souscrire ? Comme vous le trouverez sur un blog de conseil en investissement immobilier, bien définir votre projet est l’une des clés de réussite de votre projet.

Il vous sera également nécessaire de définir quel type de location vous souhaitez. Vous aurez à choisir entre une location vide ou une location meublée. Les deux offrent une fiscalité différente. En choisissant une location vide, les loyers seront imposés au régime micro-foncier (inférieur à 15 000 euros). Cela permet de ne payer des impôts que 70 % des recettes locatives. Au-delà de 15 000 euros, l’imposition est au régime réel. Avec une location meublée, vous percevrez des bénéfices industriels et commerciaux.

Lire  Investir dans la pierre en Allemagne, les points à tenir en compte

Quel type de prêt choisir ?

Pour réussir votre projet, il est possible d’avoir recours à des prêts immobiliers. Un prêt pour un investissement locatif vous permet d’augmenter votre pouvoir d’achat et de baisser vos impôts. Afin de financer votre investissement, vous pouvez choisir entre un crédit amortissable ou bien un crédit in fine.

Le crédit in fine a l’avantage de proposer une mensualité plus faible par rapport au crédit amortissable. En effet, vous aurez à rembourser chaque mois les intérêts et les primes d’assurance. Quant au capital, vous vous en acquitterez à la fin du prêt. Avec un crédit amortissable, vous aurez à rembourser tous les mois une part du capital et une part des intérêts.

Vous bénéficiez alors d’un taux d’intérêt plus intéressant. Si vous souhaitez investir dans un bien neuf, il est possible de bénéficier de la loi Pinel. Ce dispositif offre de nombreux avantages comme la possibilité de louer à ses ascendants ou descendants et de bénéficier d’une remise d’impôts allant jusqu’à 63 000 euros.

Choisir l’emplacement du bien

Pour que votre investissement soit rentable, veillez à choisir l’emplacement du bien immobilier. Si vous comptez, par exemple, investir dans une maison familiale, veillez à ce qu’elle soit bien située. En d’autres termes, vous devez vous assurer que votre bien soit à proximité des écoles, des commerces, des lieux de travail. Par contre, si vous souhaitez louer à des étudiants, prenez soin de vérifier que votre bien est à proximité des universités et des transports en commun.

Le but est d’évaluer l’emplacement et de se projeter dans plusieurs années afin d’analyser la variation de la demande. Votre bien doit être loué pour qu’elle soit rentable. Pour vous en assurer, vérifiez que la demande locative dans la ville ou dans la zone où se situe le bien est réelle. Pour vous y aider, vous pouvez vous rendre auprès des agences immobilières ou bien vérifier sur internet. Si la demande locative est faible, pensez à vous orienter vers un autre emplacement ou une autre ville.

Lire  Planchers en micro-ciment ou en résine ?

Il est également nécessaire de vérifier les prix du logement dans le secteur. Si après vos calculs, vous avez un certain seuil de rentabilité, vous vous assurez de réussir votre investissement. Par contre, si le prix du marché est inférieur à vos attentes, tournez-vous vers un autre bien.

« »