Pourquoi devenir un courtier en crédit immobilier ?

Pourquoi devenir un courtier en crédit immobilier ?
17 Juin
1:24

Le courtier en crédit est un professionnel qui aide ses clients à trouver un financement aux meilleures conditions. C’est un spécialiste en négociation très recherché dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier vu que plus de 99,9 % d’acquisition immobilière passe par la souscription d’un prêt. Le courtage en crédit immobilier est un métier bien rémunéré où le courtier est soit directement payé par les banques avec une part par le client soit par le cabinet qui l’emploi.

Le métier de courtier en prêt

Le courtier est un intermédiaire en opération de banque et en service de paiement. Il met en relation l’organisme financier prêteur et l’acheteur immobilier qui a besoin d’un crédit pour financer son achat. Sa présence est indispensable pour 3 raisons majeures.

  • Gain de temps pour l’emprunteur : le courtier est mandaté pour négocier le prêt auprès de plusieurs banques en même temps. Sa qualité lui permet d’obtenir facilement des rendez-vous alors qu’en agissant par lui-même, l’emprunteur doit faire de nombreux va-et-vient pour présenter ses dossiers et négocier partout avec possibilité de refus.
  • Obtention d’un prêt adapté à la situation du demandeur : le courtier analyse les relevés de comptes, les patrimoines, les successions, … pour pouvoir convaincre les banques et obtenir le financement demandé.
  • Conseils et accompagnement avant, pendant et après l’opération d’achat : en plus d’être orienté vers le crédit le plus avantageux, le client sera accompagné pour l’obtention du prêt à taux zéro (PTZ) ou d’un prêt des collectivités, pour mettre en œuvre la défiscalisation ou la réduction d’impôt. Il sera aussi aidé dans le processus de renégociation de son prêt.
Lire  Faut-il opter pour un investissement locatif neuf ou ancien ?

Rôles et missions des courtiers

D’aucun s’étonne pourquoi passer par un courtier comporte de nombreux avantages que de négocier directement son crédit auprès d’une banque. La double confiance accordée aux courtiers c’est-à-dire la confiance des organismes financiers et la confiance des clients à la recherche d’un financement s’explique par les services rendus par le courtier aux deux parties.

Les courtiers apportent des clients aux banques et aussi et surtout ils étudient au préalable les dossiers desdits clients ce qui facilite le travail des banquiers. Pour ce service rendu, les banques proposent aux courtiers d’offrir à leurs clients un crédit à taux avantageux et inférieur au taux de crédit accordé en direct. Les banques s’engagent aussi à leur verser une commission sur le portefeuille client validé.

Par sa connaissance du milieu bancaire et grâce à son expertise dans le domaine du crédit immobilier, le courtier aide les emprunteurs à trouver le financement nécessaire même pour ceux qui sont refusés généralement par les banques comme les chômeurs, sans hypothèque, etc. De plus, les courtiers sont très rapides dans le traitement de dossier, ils offrent des prêts à des conditions avantageuses (renégociation, absence de pénalité pour paiement anticipé, frais réduit, …) et ils ne perçoivent pas de commission de la part des demandeurs de crédit juste des frais de dossier sont à payer en cas de réussite du financement.

Études et qualifications pour devenir courtier

Le courtier en crédit doit avoir une capacité d’écoute, un esprit d’analyse et une maîtrise de la négociation comme l’a noté KG Crédit qui recrute des courtiers immobiliers partout en France. Il est amené à nouer une relation de confiance avec ses clients.

Lire  Site offert aux clients Optimhome sous mandat exclusif

Il y a quelques conditions à remplir pour devenir courtiers à commencer par être titulaire de bac + 2 minimum dans le secteur négociation et relation client, banque, assurance, etc. Ce diplôme peut être renforcé par une formation dans le secteur immobilier. Les titulaires d’un Bac + 3 et plus peuvent prétendre à une évolution de carrière vers le poste de responsable ou de directeur voire propriétaire d’un cabinet de courtage. L’impétrant peut suivre une formation en BTS assurance, DEUST Banque et Organisme Financier, Licence Pro assurance banque et finance, etc. Souvent, les groupes recruteurs proposent leur propre formation pour que chaque nouveau courtier soit plus efficace mais aussi pour qu’il connaisse l’organisation de l’institution.

Pour pouvoir exercer le métier de courtier, la personne est tenue d’être immatriculée au Registre des intermédiaires de la banque, de l’assurance et de la finance tenu par l’ORIAS.

Avantages et salaires d’un courtier en crédit immobilier

Le salaire d’un courtier en crédit indépendant est variable en ce sens qu’il est constitué de commissions par contrat vendu. A titre d’exemple, un courtier qui arrive à valider un financement pour une maison à 220 000 € peut toucher plusieurs milliers d’euros d’un coup. À noter qu’un bon courtier peut gagner plus de 7 000 € par mois. Le courtier peut également travailler en tant que salarié d’un cabinet de courtage. C’est d’ailleurs le parcours idéal afin d’acquérir de l’expérience de cette façon les clients sont plus faciles à trouver et surtout un salaire fixe est garanti par le contrat de travail.

L’aspect financier est donc un critère positif dans le choix de cette carrière professionnelle mais les personnes qui souhaitent devenir courtier en prêt immobilier doivent avant tout avoir une grande capacité d’écoute et une expertise en négociation.

Lire  Déménageurs : Quels sont les bons prix ?
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *