La loi Pinel : une opportunité à saisir pour investir dans l’immobilier

La loi Pinel : une opportunité à saisir pour investir dans l’immobilier
03 Déc
3:17

De nombreuses agglomérations françaises sont confrontées à une hausse du montant des loyers. Cela s’explique principalement par une baisse progressive du nombre de logements en location. L’État français a initié certains projets pour inverser cette tendance. La loi Pinel a alors été promulguée pour faciliter l’accès à la location aux personnes disposant de revenus modestes dans les grandes villes. Ce texte permet également aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt annuelle.

L’essentiel à savoir sur la loi Pinel

L’État français a été contraint d’abandonner les programmes de construction de logements sociaux. Ces projets entrainaient des dépenses substantielles et alourdissaient les charges du trésor public. Afin d’augmenter les offres locatives dans les grandes agglomérations, les parlementaires ont voté des lois destinées à accorder certains avantages aux investisseurs immobiliers.

La loi Duflot a notamment été promulguée dans cet esprit. Grâce à ce texte, les intéressés recevaient une réduction d’impôt. Néanmoins, le logement concerné devait être mis en location pendant 9 ans. Cette durée d’engagement ne convenait pas à tous les propriétaires. Ce qui poussa les législateurs à modifier certains articles. La loi pinel gouv a vu le jour grâce à ces modifications.

Grâce au dispositif Pinel, l’investisseur peut s’engager pour une durée de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans. Cela permet d’obtenir une réduction d’impôt allant de 12 à 21% du montant investi. La somme correspondante sera soustraite à toutes les déclarations fiscales et elle sera octroyée chaque année. Cette loi ne concerne que les bâtiments situés dans des zones bien spécifiques. En outre, les demandeurs doivent remplir certaines conditions.

Lire  Comment la Loi Pacte prévoit-elle le développement des PME françaises ?

Les conditions à remplir pour investir en Pinel

Le dispositif Pinel ne cible que les zones les plus densément peuplées comme la région Île-de-France ou les principales agglomérations de l’Hexagone. Les investisseurs et les propriétaires peuvent entamer les procédures si leurs propriétés se trouvent dans l’une des villes visées par la loi.

Cette démarche concerne les logements neufs, les habitations en état d’achèvement ainsi que les maisons et les appartements en rénovation. Néanmoins, le bien mis en location doit être conforme à la norme RT 2012 ou certifié BBC (Bâtiment Basse Consommation d’énergie) et le coût total de l’acquisition et de la réhabilitation du logement ne doit pas être supérieur à 300 000 euros. Ceci dit, il est possible de réaliser un investissement Pinel chaque année.

Des plafonds de loyer seront aussi appliqués dans le but d’attirer les ménages modestes. De plus, les propriétaires ne peuvent pas choisir n’importe quels locataires. Ces derniers sont également soumis à un plafond de ressources.

En somme, investir en loi Pinel exige une parfaite connaissance de ses différentes dispositions. Il est donc conseillé de consulter loi pinel gouv avant de se lancer. Cela permettra de connaitre les conditions d’éligibilité.

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *